SOLIDARITE GUYANE
Accueil Populations Pollution Histoire Géographie Carte Ensemble Retour
Accueil Populations Pollution Histoire Géographie Carte Ensemble Retour

 

INFOS SUR LA REALITE GUYANAISE
Veuillez trouver, ci-dessous, le contenu du courrier adressé à

Madame la Directrice de la DASS-Etat

par le chef coutumier du village d'Elahé (région du Haut-Maroni - Guyane)

Cette fin d'année a été pour nos familles tragique. Le mois de décembre passé, nous avons perdu deux enfants : Bertrand (5 ans), Jean-Philippe (2 ans). Ces décès font suite à une série. En 18 mois, j'ai vu disparaître 10% de la population de mon village.

Les interruptions des visites des médecins du secteur sont si nombreuses et si fréquentes (parfois 6 mois d'affilée) qu'on peut se demander si notre village fait partie du district. Lorsqu'elles ont lieu (les visites), nous ne sommes jamais prévenus - ni jour ni heure -, ce qui fait que les habitants ont beaucoup de mal à se rassembler au même endroit et au même moment.

En conséquence, ces rares visites ne durent que quelques minutes, elles s'effectuent toujours au retour de missions accomplies dans d'autres villages par un personnel pressé de rentrer, parce que fatigué et ce, bien que nous ayons demandé plusieurs fois une modification du circuit.

Nous avons également adressé au médecin du secteur plusieurs courriers pour qu'au moins le dépôt de médicaments (comme de 1988 à 1990) soit reconduit. En vain : pas de réponse. Tous les projets proposés depuis 15 ans se sont heurtés au silence, et ce, malgré l'intervention il y a quelques années du sous-préfet, M. Vizy, demandant à ce que plus d'équité prévale.

Les habitants de mon village sont souvent sans papier, sans revenu, sans moyen : un séjour à Maripa-Soula n'est envisagé qu'en dernière extrémité. De plus, les deux derniéres personnes gravement atteintes transportées au dispensaire du bourg y sont décédées sans que leur évacuation sanitaire sur Cayenne, que nécessitait leur état, n'ait été envisagée. Madame la Directrice, est-il normal qu'une telle différence perdure ?


"Le chemin entre l'indifférence et le mépris n'est pas bien long,

il est le même entre le mépris et le racisme"

(mise à jour le 15/01/2001)

Accueil Populations Pollution Histoire Géographie Carte Ensemble Retour
Copyright © 2001 Solidarité Guyane