SOLIDARITE GUYANE
Accueil Populations Pollution Histoire Géographie Carte Ensemble Retour
Accueil Populations Pollution Histoire Géographie Carte Ensemble Retour

 

Projet WAYANA-PALASSISSI
Compte-rendu succinct du projet WAYANA-PALASSISSI

(voyage pédagogique d'enfants Amérindiens en métropole)

L'association Solidarité Guyane a organisé un séjour pédagogique en métropole pour des enfants Amérindiens du Haut-Maroni (Guyane française).

Le but était de mieux faire prendre conscience aux populations Amérindiennes de la richesse de leur propre culture et de la nécessité de préserver un mode de vie adapté à leur environnement, en démystifiant un occident, dont ils ne perçoivent que la lumière et non les ombres, et en montrant ses mécanismes et ses travers.

Le groupe était constitué d'un garçon et d'une fille de 10-11 ans de plusieurs villages (ethnies Wayana et Teko) et choisis localement par les enseignants. Ils étaient accompagnés par une jeune femme Amérindienne d'un des villages dont le rôle était de traduire les concepts occidentaux par rapport à la culture Amérindienne.

Le groupe est parti des villages le 24 mai et a descendu le fleuve Maroni en pirogue jusqu'à Saint-Laurent du Maroni (près de 350 km) où les attendait Solidarité Guyane pour les conduire à Cayenne, puis à Paris le 27 mai. Après quelques jours de découverte de la vie en zone urbaine, ils ont été conduits en province, dans l'ouest de la France.

Durant leur séjour ils ont fréquenté une école de la région parisienne puis de province. Ils ont visité : fermes, sites industriels et artisanaux, qui leur ont permis d'intégrer les processus de fabrication de l'industrie alimentaire, ainsi que port de pêche, chantier naval, boulangerie,…. Ils ont eu la possibilité d'être en contact avec de nombreux animaux, tant domestiques que sauvages, de voir (et goûter) des fruits et légumes du monde entier (Marché de Rungis). Chaque soir ils regardaient une vidéo de leur village ou des autres peuples amazoniens.

Nous leur avons aussi fait faire des examens médicaux. Les analyses sanguines ont révélé un manque de fer important et qu'ils sont anémiés, par ailleurs ils nécessitent tous des soins dentaires importants… Nous avions proposé aux scientifiques qui avaient pratiqué des prélèvements capillaires sur ces mêmes enfants en 1999 (dans leurs villages) pour mesurer leur imprégnation mercurielle, de renouveler ce prélèvement pour contrôle; bien que l'idée les a séduits, la loi du silence sur cet empoisonnement a prévalu et ils n'ont pas osé profiter de cette opportunité.

Les enfants sont repartis le 12 juin avec la vidéo et le journal de bord de leur voyage. Dans leur école et leur village ils vont prolonger leur séjour en expliquant ce qu'ils ont vus, encadrés par leur enseignant.

Ce projet a pu être réalisé grâce à des sponsors anonymes.


"Le chemin entre l'indifférence et le mépris n'est pas bien long,

il est le même entre le mépris et le racisme"

Accueil Populations Pollution Histoire Géographie Carte Ensemble Retour
Copyright © 2001 Solidarité Guyane